Si comme moi vous êtes un(e) addict des bons petits plats cuisinés maison, si vous avez envie de manger sainement au quotidien sans passer des heures en cuisine, voici mon bon plan du jour : le batch cooking.

Le « batch cooking », c’est quoi ?

Le batch cooking est un terme anglais importé en France et qui signifie cuisiner en lot mais que nos parents pratiquaient déjà sans le savoir. Il existe deux techniques :

  • cuisiner en une fois une grande quantité d’un ingrédient et l’accommoder de différentes façons au fur et à mesure de la semaine à différents repas
  • cuisiner plusieurs plats en une fois pour n’avoir qu’à les réchauffer au fur et à mesure de la semaine à différents repas. 

Pour l’une ou l’autre technique, la préparation se fait généralement le dimanche pour tenir toute la semaine et le samedi est consacré aux restes pour vider le frigo.

Les avantages du « batch cooking »

Le « batch cooking » présente de nombreux avantages :

  • manger des plats fais maison et maîtriser son apport calorique,
  • gagner du temps en préparant plusieurs plats de façon simultanée,
  • diminuer le stress en n’ayant pas à penser à la préparation du dîner quotidien et mieux organiser son quotidien,
  • éviter les détours par le supermarché en rentrant du travail et donc économiser de l’énergie,
  • diminuer le gaspillage alimentaire,
  • manger moins de produits industrialisés et diminuer le nombre d’emballages qui y sont liés.

Le « batch cooking » est donc une technique qui entre dans les 44 petits gestes du quotidien pour limiter son empreinte écologique.

 

Les inconvénient du « batch cooking »

Le « batch cooking » présente quatre inconvénients majeurs :

  • anticiper les recettes ou être inspirés,
  • préparer une liste de courses très détaillée pour ne rien oublier et anticiper les provisions disponibles,
  • disposer de la place nécessaire dans le frigo pour conserver toutes les boîtes.

 

Mon avis sur le « batch cooking »

Je suis complètement adepte du « batch cooking ». Chez moi, pas de cookéo ou autre robot ménager pour me simplifier la vie. Du coup, je passe une partie de mon dimanche à préparer mes repas de la semaine. J’alterne les deux techniques indiquées ci-dessus, c’est à dire la cuisson d’une grande quantité d’un ingrédient et la préparation de plats tout prêts qu’il ne reste qu’à réchauffer.

Comme je déjeune souvent au bureau le midi et que je rentre relativement le tard le soir, c’est très pratique. Pas de casse-tête devant le placard ou le frigo pour savoir quoi faire à dîner, pas de longues minutes à préparer des petits plats frais au retour du boulot.

Effectivement, le « batch cooking » nécessite un peu d’organisation et de l’imagination pour trouver les idées recette. Je puise généralement mon inspiration sur les blogs culinaires mais aussi dans mes livres de cuisine.

Je trouve que c’est économique car je ne fais pas d’achat coup de tête ou d’achat de plat cuisiné en supermarché qui coûtent beaucoup plus chers pour un même usage sans toujours connaître la composition des produits.

 

Et vous, faites-vous des réserves pour la semaine avec le « batch cooking » ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires.

 

Retrouvez aussi Miss bon plan, mes concours et astuces sur ma page Facebooksur Twitter et sur Instagram.

Et rendez-vous très vite pour un prochain article.

Crédit photo : Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !