Si comme moi vous êtes un(e) addict des petits gestes pour la planète, voici mon bon plan du jour : se désinscrire des newsletters qui ne m’intéressent pas (plus).

Les newsletters en chiffres

Geste a priori anodin, nous sommes tous inscrits à des newsletters plus ou moins nombreuses, plus ou moins intéressantes.

Mais savez-vous que :

  • 10 milliards d’email sont envoyés chaque heure dans le monde,
  • une newsletter génère environ 10 grammes de CO2,
  • 80 % des newsletter envoyées ne sont jamais ouvertes,
  • la conservation des newsletters dans nos messageries mobilisent en permanence l’énergie des serveurs soit environ la production de 5 centrales nucléaires,
  • les spams émettent autant de CO2 que 3 millions de voitures par an.

Alors on fait quoi ?

Devant ces chiffres effarants, le premier réflexe consiste donc à se retrousser les manches et à supprimer tous les messages superflus, surtout ceux avec de grosses pièces jointes.

Pas de panique ! Il existe des outils pour vous aider et automatiser le processus. Personnellement j’ai utilisé Cleanfox : un outil gratuit compatible avec les principales messageries du type Gmail, Outlook et qui permet en quelques clics de supprimer les mails inutiles dans sa messagerie et de se désinscrire des newsletter qui n’ont plus d’intérêt.

Cleanfox utilise des données non-personnelles en provenance de vos e-mails. Elles servent la production de statistiques anonymes vendues à des opérateurs économiques. Les données personnelles font l’objet d’une sécurisation et en peuvent être partagées à des tiers.

Encore un chiffre :

  • saviez-vous que si Internet était un pays, il serait le 3ème pays le plus polluant après la Chine et les Etats-Unis.

Les avantages de se désinscrire des newsletters inutiles

Se désinscrire des newsletters présente de nombreux avantages :

  • réaliser un geste éco-citoyen,
  • diminuer le risque de céder aux sirènes du marketing,
  • disposer d’une messagerie bien rangée pour retrouver plus facilement ce que j’y cherche.

Le ménage sur ma messagerie a permis d’économiser 284,46 kg de CO₂ soit l’équivalent d’un trajet en voiture de 1 871,45km ! Oui, j’avoue, j’avais beaucoup de mails inutiles.

Faire le vide dans ma messagerie donc une technique qui entre dans les 44 petits gestes du quotidien pour limiter son empreinte écologique.

 

Et vous, comment utilisez-vous votre messagerie ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires.

 

Retrouvez aussi Miss bon plan, mes concours et astuces sur ma page Facebooksur Twitter et sur Instagram.

Et rendez-vous très vite pour un prochain article.

Crédit photo : Pixabay

 

Rendez-vous sur Hellocoton !