Si comme moi vous êtes un(e) addict des petits gestes tendres, voici mon bon plan du jour : le bisou du Nouvel An sous le gui.

S’embrasser sous le gui, une tradition

S’embrasser sous le gui porterait chance selon la tradition qui nous vient des Celtes.

Dans certaines familles et foyers il est coutume d’accrocher une branche ou une boule de gui devant sa porte ou dans l’entrée de sa maison et de se faire un baiser sous ladite branche le 31 décembre à minuit.

Le gui, seule plante qui conserve des feuilles vertes et des fruits en plein hiver, était considérée comme sacrée par les Celtes.

Les britanniques ont importé cette tradition en France au XVIIème siècle.

 

Un heureux présage

Les Celtes pensaient que le gui présente des vertus de prospérité, chance et fécondité. Par extension, s’embrasser sous le guide au moment du passage à la nouvelle année, porterait chance à ceux qui perpétuent la tradition.

 

Bonne année

Je profite de cet article pour vous souhaiter une belle et heureuse nouvelle année, pleine de petits gestes qui changent la vie et qui font du bien à la Terre.

Je n’ai malheureusement pas été très présente ces derniers mois car j’ai changé d’emploi en 2018 et cela a été assez prenant. Je promets de remédier à cela pour l’année 2019.

 

Et vous, connaissez-vous la tradition de s’embrasser le gui au Nouvel An ? Laissez-moi vos avis dans les commentaires.

 

Retrouvez aussi Miss bon plan, mes concours et astuces sur ma page Facebooksur Twitter et sur Instagram.

Et rendez-vous très vite pour un prochain article.

Crédit photo : Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !